Actualité

La bibliothèque municipale est au cœur d’un nouveau projet d’art de rue.

 Cette année encore, l’art de rue sera à l’honneur à Sassetot-le-Mauconduit. En effet, depuis plusieurs années, la bibliothèque est, à l’initiative de Charlène Canchel, responsable de différents projets artistiques, avec pour objectif, celui de sortir des murs, de ne pas s’adresser uniquement aux lecteurs mais au plus grand nombre. Pour cela, elle met en place des projets coopératifs impliquant les jeunes et les moins jeunes. Les retraités ont pu découvrir le Knit-art et ont, tour à tour, habillé les panneaux de signalisation, les arbres. Les enfants ont vu fleurir les grilles de leur école.

Les Sassetotais sont devenus friands de ces installations. Forte de ces succès, soutenue par la municipalité, Charlène Canchel a voulu renouveler ses propositions et a décidé de faire appel à des intervenants extérieurs qu’elle connaissait, Léo et Pipo, un duo d’artistes français de Street art connu pour ses collages de photographies des années vingt sur les murs de Paris et de sa banlieue. Ils ont à plusieurs reprises exposé leurs créations lors d’expositions en Italie, au Brésil, en Californie ou même encore en Israël.

Après un tri de photos de famille, agrandies et imprimées, Léo et Pipo viendront donc investir les murs du village. « La bibliothèque a sollicité les Sassetotais qui, à l’issue d’une collecte, ont été nombreux à ouvrir leurs tiroirs afin de rechercher les vieilles photos des années 1920 à 1950. Ils ont même accepté de prêter leur mur » souligne Charlène Canchel.

Vous rencontrerez, au détour d’une rue, des silhouettes disparues qui, le temps d’un été, déambuleront à nouveau dans le village. Ces silhouettes installées fin juin surprendront les promeneurs. Un parcours sera proposé aux marcheurs d’ici et d’ailleurs afin de découvrir ou de redécouvrir le village ayant nouvellement obtenu le label Commune Touristique, ses hameaux, ses plages. Le dépliant crée par l’artiste Cédébé alias Claire Paesen sera disponible à la bibliothèque, à l’Office du Tourisme et l’agence postale.